{FIRSTNAME LASTNAME}
Axelle Grégoire
Assistante diplômée - doctorante
Université de Lausanne
Faculté des géosciences
et de l'environnement
Géopolis 3552
CH-1015 Lausanne
 
 
Tél. +41 21 692 3571
Fax +41 21 692 3555
Axelle.Gregoire@unil.ch

Présentation

Axelle Grégoire est architecte DE HMONP, diplômée de l'ENSA de Versailles. Elle a occupé pendant cinq ans un poste de Cheffe de projet au pôle urbanisme et grands territoires de l'agence Baseland au sein de laquelle elle a notamment travaillé sur le plan guide de la Vallée de la Chimie à Lyon et la problématique de raréfaction des terres fertiles ainsi que sur une vision stratégique autour de la notion d'acclimatation du territoire pour Montpellier-Métropole.

Parallèlement à ce travail en agence, Axelle a travaillé sur des projets de recherche expérimentaux entre pièces artistiques et prises de position sur la ville. Formée à différents savoirs-faires anciens (gravure et ébénisterie) ainsi qu'aux outils numériques, elle développe des outils prospectifs hybrides (cartographie/modélisation/prototypage) pour servir la représentation des territoires et leur réécriture. Ces travaux transdisciplinaires se traduisent par différents mediums : conférence-spectacle (Inside avec Bruno Latour), collaboration à des revues (Billebaude, DEPLI, CRI), expositions (Sol, Ciel, Horizon à l'ENSA Paris Malaquais) et jeux coopératifs (Third, Sylvarama). Ces expériences ont été pour la plupart menées avec SOC (Société d'objets cartographiques), groupe cofondé en 2016 dont l'objectif est de produire à partir d'enquêtes et d'ateliers participatifs des outils cartographiques pour tester différents modes d'implication des publics et s'interroger sur notre relation au vivant.

Terra Forma, manuel de cartographies potentielles écrit et dessiné à six mains avec Alexandra Arènes (architecte) et Frédérique Aït-Touati (historienne des Sciences) poursuit cette réflexion sur la cartographie du vivant en invitant le lecteur à explorer les techniques de représentation sur divers terrains, dans le but de constituer progressivement et collectivement un atlas d'un nouveau genre.

Dernièrement Lauréate de la 3ème édition de la Villa Le Nôtre (résidence internationale des paysagistes) au Potager du Roi pour une durée de six mois (sept2018-fev2019), elle a travaillé sur les liens entre pratiques et imaginaires liés à la forêt urbaine.

Au sein de l'UNIL, Axelle débute une recherche doctorale sous la direction du Dr. Muriel Delabarre sur cette notion de Ville-Forêt et s'interroge sur la force de sa réapparition ainsi que sa transposition dans le domaine du projet urbain.


Membre du groupe ETUDES URBAINES

Membre de l'OUVDD

Curriculum vitae