IGD

Institut de géographie et durabilité de l'Université de Lausanne
Projets de recherche


Nouvelle recherche


Micropaysages dans l'Ouest Lausannois

Domaines de recherche Études urbaines
Mot-clefs Nature en ville ; urbanisme végétal ; micropaysage ; services écosystémiques
Financement SDOL - Schéma directeur de l'Ouest Lausannois
Durée Janvier 2020 >
Site Web
Chercheuses / Chercheurs Da Cunha Antonio (---) [web] [email]
Delabarre Muriel (---) [web] [email]

  • En collaboration avec le bureau suisse romand ACTEON

L'Ouest lausannois est un territoire en mutation. Les huit communes de l'Ouest lausannois travaillent ensemble avec de nombreux partenaires pour relever les défis de l'aménagement du territoire. Elles coordonnent leurs efforts pour offrir à leurs 70'000 habitants des espaces urbains de qualité, des lieux agréables à vivre, une identité forte et des paysages valorisés. Afin d'accompagner les transformations en cours et assurer une action concertée elles se sont données une structure de portage (SDOL) de multiples projets. C'est cette vision d'une réorganisation concertée du territoire que « Patrimoine suisse » a récompensé avec le Prix Wakker 2011, en saluant la volonté commune de renforcer l'« esprit de quartier » dans une région qui a priori ne projette guère une image identitaire.

Résultat d'une collaboration amorcée en 2013 le Plan Directeur intercommunal de l'Ouest lausannois (Pdi-OL) est un projet de territoire fixant les grandes orientations du développement futur : répondre aux défis de la croissance démographique, garder une place de choix pour les entreprises, identifier et connecter les centralités, encourager la mobilité douce et multimodale, mais aussi améliorer la qualité de l'environnement et préserver les espaces verts et de détente. L'effort mené par les huit communes ne se résume pas dans les grands projets emblématiques. Une multitude de petites initiatives, moins visibles, participent du même mouvement. Ici une petite place, plus loin un jardin, ailleurs une piste cyclable, etc. Les améliorations possibles sont immenses et s'ajoutent à la qualité urbaine d'ensemble. L'habitude d'échanger, d'informer et de consulter largement dans le cadre des grands projets comme dans les plus modestes actions constitue une valeur en soi qui concourt à l'efficience de l'action collective.

Créée en 2017 dans ce contexte général, l'Association «Ouest lausannois : Prix Wakker 2011» s'est donnée pour but de promouvoir les démarches intercommunales qui favorisent un développement territorial dans l'esprit des valeurs saluées par la distinction reçue en 2011. A ce titre, elle encourage et soutient notamment les actions ayant comme objectifs de :préserver le patrimoine bâti et naturel ; favoriser la qualité du patrimoine futur ; promouvoir les déplacements de proximité (de mobilité douce) ; favoriser le développement d'une identité régionale, sensibiliser les habitants aux grands enjeux de l'aménagement du territoire.

Dans cette perspective, ce projet s'intéresse au rôle du végétal comme outil de qualification du territoire dans un contexte de forte urbanisation. S'inscrivant dans les grandes orientations du Plan Directeur intercommunal, le projet « Micropaysages » propose la réalisation d'une action conjointe visant à valoriser des espaces délaissés, des espaces résiduels, ou des lieux pouvant faire l'objet de petites interventions de requalification à l'usage des habitants. Organisé d'entente avec les élus et les services communaux compétents en la matière, le projet initié par l'Association de l'Ouest lausannois- Prix Wakker vise plus exactement à :

  • Renforcer la présence du végétal et des services écosystémiques qu'il offre dans les communes de l 'Ouest lausannois ;
  • Participer à la mise en place d'un maillage vert par un urbanisme végétal acupuncteur : rendre accessibles et appropriables des lieux délaissés et abandonnés, requalifier des espaces verts existants, renaturer la ville par de petits pas, concevables et maîtrisables à court terme, etc.;
  • Impliquer la population, les associations mais aussi les propriétaires dans une démarche participative visant la végétalisation, l'équipement et l'embellissement des espaces ouverts ; agir dans les huit communes en même temps de manière inclusive ;
  • Impliquer les services communaux des parcs et promenades/voirie afin de valoriser leurs savoir-faire et favoriser de nouvelles pratiques ;
  • Valoriser l'action des communes de l'Ouest lausannois en matière d'urbanisme végétal et de requalification des espaces publics.